Qu'est-ce que l'effet pariétodynamique ?

 

 

 

 

 

L'effet pariétodynamique consiste en l'utilisation d'une paroi (vitrée ou autre) double ou triple associée à une arrivée d'air extérieur qui, en circulant entre les éléments de la paroie, récupère une partie de l'énergie solaire stockée et/ou des déperditions à travers cette paroi.

 

 

 L'effet pariétodynamique dans la fenêtre EnR

 

 Principe de fonctionnement d'une fenêtre Pariétodynamique

Principe de fonctionnement fenêtre EnR

 

La fenêtre EnR est couplée à une entrée d'air extérieur qui, en circulant entre les vitres montées en chicane, récupère l'énergie solaire stockée et les déperditions de la fenêtre. 

 

 

 En Hiver, une fenêtre chauffante

 

Comme un échangeur thermique à plaques, la circulation d'air entre les vitrages permet la récupération d'une partie des déperditions.

-70% de perte thermiques (Uw)

 

 L'air circulant dans le vitrage est réchauffé par effet de serre.

+40% d'apport solaire (Sw)

 Principe de fonctionnement de la fenêtre EnR (pariétodynamique) en hiver

 

En été, le principe s'inverse de lui-même et la fenêtre EnR refroidit l'air extérieur entrant dans le bâtiment !

Pré-refroidissement :
En cas de forte chaleur (Temp. ext. > Temp. int.),
la fenêtre EnR rafraîchit l'air entrant sur le principe d'un échangeur thermique.

 

Principe de pré-refroidissement en été de la fenêtre EnR (pariétodynamique)

Fenêtre EnR - Pariétodynamique

Si la température extérieure est suppérieure à la température intérieure, la fenêtre va refroidir l'air entrant dans le bâtiment.

Pour maximiser cet effet de refroidissement il est conseiller de mettre une protection solaire (volet, store, casquette, filme à contrôle solaire, autres...)*

Principe d'une fenêtre classique en été

Fenêtre Classique

 

* A partir de 20% (de la surface vitrée) d'ocultation, la fenêtre EnR refroidie l'air entrant dans le bâtiment par rapport à une fenêtre classique.